.
 

Les Marches de Sil'Rin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Jïnn
avatar
Esprit Celeste
Messages : 93
Recueil

Recueil
♦ Occupation/Profession :: Esprit Celeste
♦ Race/Sexe :: /
♦ Lieu de Résidence :: Valgaraan
Revenir en haut Aller en bas
Les Marches de Sil'Rin


Les Marches de Sil'Rin





Géographie

Comme le suggère son nom, le Sil’Rin est un territoire au relief découpé en immenses strates laissant divers plateaux s’épanouir en cascade, depuis les vertigineuses hauteurs des pointes de la Dorsale (qui peuvent atteindre les 3000 mètres), sierra gigantesque scindant le Continent, jusqu’aux falaises et grèves du grand Ocean d’Erian.

Les Marches descendant vers la mer peuvent être regroupées en quatre couches remarquables, chacune ayant un à-pic variable avec l’altitude du degré précédant. En plus des limites imposées par les montagnes, les contours de la région sont définis au Nord à la lisière des Grands Sables d’Iensar par les rives du Cyros, ainsi qu’au Sud avec le Cynet par l’Ithor.

Les plateaux et plaines du territoire se parent selon leur hauteur d’herbages aux couleurs vives ou des steppes grisonnantes, creusées par le lit des torrents de l’Abarian et du Neisris, qui descendent le relief particulier de Sil’Rin au moyen de moult chutes d’eau. Les étendues planes de la contrée accueillent de grandes pinèdes telles que les Futaies de Seanvan ou la Forêt d’Elealyn, où s’épanouissent palmiers divers, pommiers et lierres.






Urbanisme & Organisation

Issue de l’attractivité des côtes et rivages de la contrée, les localités de Sil’Rin se polarisent sous l’autorité des Grandes Cité de la région ; Da’Kha, Arnath’Zhul et Aldyyr’Ran, dont le renom et la grandeur transgressent les frontières.

Indépendantes et majoritairement introverties, les Grandes Cités des Marches disposent d’un statut de Cité-Etat, leur donnant pleine gouvernance sur leurs possessions. Ainsi, Da’Kha, Ar’Nath, Aldyyr’Ran, Rinean, Arnath’Zhul et Elyastir jouissent des pleins pouvoirs concernant la gestion de leurs domaines, étendant même leur souveraineté sur d’autres communes. (H’jafia pour Da’Kha, Eyjab et Aldackelm pour Aldyyr’Ran)

Le Sil’Rin est représenté au Haut-Concile d’Asasius par les seigneurs de la Cité aux Quartz, Da’Kha, et de la rocailleuse Aldyyr’Ran. Avant l’avènement au pouvoir du Triumvirat d’Arnath’Zhul, l’émir de la localité accompagnait ses pairs au pèlerinage Impérial.

Véritables Principautés, les villes autonomes sont chacune dirigées par un Émir issu de la lignée Princière régnante. Les autres bastides, elles, sont régentées par des prévôts nommés par les Cités Supérieures ou encore des guildes influentes.




♦️ Da'kha :  Lignée Princière siégeant au Haut-Concile Valgaraan
♦️ Aldyyr'Ran : Lignée Princière siégeant au Haut-Concile Valgaraan
♦️ Arnath'Zhul : Triumvirat Religieux

♦️ Ar-Nath : Lignée Princière
♦️ H'Jafia : Prévôt
♦️ Rinean : Lignée Princière
♦️ Eyjab : Prévôt
♦️ Aldackelm : Guilde
♦️ Elyastir : Lignée Princière









Culture & Ressources

Montagneuse et escarpée, le Sil’Rin est une région qui a longtemps su préserver la richesse de son terroir, et surtout en tirer les plus grandes ressources.
Bien que chaud en sa partie Méridionale, les Marches bénéficient pour leur plus grande grande superficie d’un climat plus clément, aux précipitations plus nombreuses et bienvenues. Seules des cuves souterraines s’apparentent alors aux divers systèmes de captation des eaux des grandes contrées du Sud.

; Les Mines de Da’kha abritent un filon d’agate, niché en des roches de grès, tandis que les tout aussi boréales qui bordent la pointe de la Dorsale recèle de charbon, de cuivre et d’étain.
Les flancs des montagnes sont d’ailleurs ponctués de divers gisements où l’on trouve ces mêmes ressources mais aussi du zinc, de l’argent et des filons d’aigue-marine.
Arnath’Zhul dispose de la seule culture de perles de Valgaraan, ainsi que la pierre endémique du Sil’Rin. Au bord de l’Erian, au Nord d’Elyastir, se trouvent des carrières de jaspe, étain et zinc.

; Entourant les plaines d’Arkeh sur les plateaux les plus élevés, les vergers du Sil’Rin regorgent d’une multitude d’arbres fruitiers, allant de classiques pommiers, poiriers, abricotiers en passant par de plus rares comme des cerisiers ou pruniers. Les ouches les plus au Sud abritent des essences plus à même de se satisfaire de l’air tiède, tels que les orangers, cédratiers et dattiers.

; La façade Ouest de Valgaraan ne se caractérise guère par l’étendue de ses territoires agricoles, que les marches recentrent en de vastes superficies contraintes par le relief. Les fertiles plaines d’Arkeh se voient alors accueillir diverses cultures ; céréalières (seigle et avoine), aussi aussi de fibres (chanvre, coton).
 






Histoire & Folklore
-










Voir le profil de l'utilisateur http://valgaraan.forumactif.com En ligne
Les Marches de Sil'Rin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Defi pour futurs maires: les marches publics dans les rues
» Les Mille Marches : Premier Conte "Gangrenâge"
» (campagne) les milles marches
» Les Mille Marches : Septième Conte "Woodring"
» Les Mille Marches : Sixième Conte "Aquarius"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sables de Valgaraan :: HRP ~ Tour de la Citadelle :: Univers du Jeu :: Atlas :: Marches de Sil'Rin-