.
 

[Convent] La Main d'Azur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Lazarus


avatar
Esprit Celeste
Messages : 4
Recueil
Revenir en haut Aller en bas
[Convent] La Main d'Azur

La Main d'Azur





Généralités



◈ (Nom de la Compagnie) Main d'Azur, ou Main de Cérule
◈ (Date/Année de Fondation) An 3502
◈ (Fondateur) Nadiyb IX A'dar
◈ (Dirigeant/Capitaine Actuel) Senseneb
◈ (Type de Compagnie) Convent de Souillés
◈ (Localisation) Lasai
◈ (Rôle) Servir secrètement leur Prince au cours de missions spéciales et singulières



Description


Le convent de la Main d’Azur est une société secrète de praticiens frappés par la Souillure, des parias chassés par la société et marginalisés par celle-ci, et qui ont trouvé un généreux mécène en la personne de Nadiyb A’dar, le Prince de Lasai. Ce dernier les a établis dans une aile secrète de son palais, à l’écart des Prophyles et des serviteurs. Dans cet endroit, ils peuvent étudier librement leurs arts occultes, s’y entraîner, et vivre en paix loin de la traque dont ils font l’objet.

Cependant, Nadiyb ne les a pas recueillis par pure bonté de cœur. Il attend d’eux qu’ils lui fournissent un avantage insoupçonné lorsqu’il en a besoin. Car les mages, s’ils ne sont pas très nombreux, peuvent se montrer rudement efficaces, dans certaines situations. Ils effectuent donc des missions d’importance capitale pour le compte de leur Prince, agissant avec discrétion et efficacité là où les armes ne seraient d’aucun secours.

Le culte du secret, ainsi que la perfection de leur art, sont les maîtres-mots de cette petite société de sorciers. Ils ne sont guère plus d’une douzaine, et sont menés par la Matriarche Senseneb, ce depuis la mort du Patriarche Abyys Maal.


Biographie



◈ (Histoire)

Les circonstances entourant la création de la Main d’Azur sont empreintes de mystère. Nul ne connaît leur existence, hormis Nadiyb et son plus proche confident, le vieil Idriss. Seuls les membres de la Main connaissent la véritable histoire, celle d’une nuit sans lune, et d’un sauvetage in extremis.

Car en l’An 3502, alors que l’Empire se mourait après l’assassinat de la dernière Impératrice, un groupe de fanatiques avait décidé de tenir les Souillés pour responsables de tout ce qu’il se déroulait. Acculés par cette bande de fous furieux, une quinzaine de jeunes gens atteints par la Souillure étaient sur le point d’être mis à morts. La situation était sans espoir pour les pauvres hères, condamnés à souffrir mille tourments avant de rendre l’âme.

Pourtant, la tonnerre déchira la nuit, et il ne vint pas du ciel. Car les Prophyles de Nadiyb A’dar, et le Prince lui-même, taillèrent en pièce le groupuscule de traînes-misères, effaçant toute trace de cette engeance pouilleuse s’apprêtant à commettre crimes. Renversant le cours de l’histoire, Nadiyb de Lasai sauva la vie des condamnés. Et afin d’effacer toute trace de ce qu’il pourrait se passer, il fit jurer à ses gardes personnels de taire cette nuit jusqu’à leur dernier souffle.

Dans l’esprit de Nadiyb, l’occasion était trop belle. S’adjoindre les services d’un groupe de gens détenant un tel pouvoir, c’était inespéré. Les ramenant secrètement au sein du Biyrah, il décida de les installer dans une aile encore inoccupée, l’Aile Bleue, qui donna son nom à la future confrérie de sorciers. Au milieu de ces tristes sirs, un Dokkálfar nommé Abyys Maal se révéla parler au nom de tous, confiant à Nadiyb les remerciements éternels de ses compagnons. Le Prince choisit alors de les laisser ainsi s’approprier l’Aile, et développer leur art, qui pourrait fort bien lui servir un jour ou l’autre.

La Main d’Azur, nommée ainsi par Abyys Maal, apprit à se servir des pouvoirs recelant dans la Souillure de chacun. Lentement mais sûrement, ils perfectionnèrent leur entraînement, et devinrent chaque jour de plus en plus dangereux. Ils menèrent à bien certaines missions pour le compte de leur Prince, apprenant à se faire confiance les uns les autres, et à développer d’autres sentiments. Abyys Maal prit la jeune Senseneb pour compagne. Ensemble, le duo était invincible.

Jusqu’au triste jour où, au cours d’une mission à Myernion, le groupe vécut la tragique perte de leur leader, qui mourut dans les bras de sa bien-aimée. Depuis ce jour, c’est Senseneb qui fut désignée comme Matriarche du Convent, et face à l’abominable sort de son amant, elle se renferma sur elle-même, devenant amère et désagréable, mais agissant toujours avec la même fidélité envers celui qui lui avait permis de vivre, loin des intolérants et des barbares fanatiques.


◈ (Membres {nombre})



Senseneb

Matriarche


Prénom & Nom

Titre & Rôle dans la Compagnie


Prénom & Nom

Titre & Rôle dans la Compagnie


◈ (Créateur de la Compagnie)

Prince Nadiyb http://valgaraan.forumactif.com/t35-prince-nadiyb-a-dar-masque-d-or-sibyllin#50
Voir le profil de l'utilisateur
[Convent] La Main d'Azur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La main invisible
» Prise la main dans le sac...[PV Sacha]
» Le groupe T-vice victime d'un vol à main armé à Saint Domingue
» Prendre furtivement sa main, Oublier un peu les copains...
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Sables de Valgaraan :: HRP ~ Tour de la Citadelle :: Débarcadère :: Socle d'Inspiration-